Constat

Constat que des fois les gens ne réfléchissent pas toujours de la conséquence de leurs actes. Cette semaine, dans les faits divers, deux événements ont fait que je me suis dit: « Pensaient-ils vraiment ne pas se faire pogner? » Bref, voici « quand deux fils se touchent ».

Au palais de Justice de Montréal aujourd’hui, j’ai photographié cette infirmière qui s’est injectée la dilaudid (plus intense que la morphine) de sa patiente. Elle a finalement reçu une sentence de deux ans de prison. Pour mon humble part, ça n’a jamais été si facile de prendre mes photos au palais tellement la démarche de l’ex-infirmière était lente et un peu hasardeuse. En plus qu’elle s’est trompée de côté à l’étage, elle est passée devant moi deux fois plutôt qu’une.

palais-01

palais-03

palais-02

Plus tôt cette semaine, alors que j’étais affecté aux faits divers des lundis, nous avons entendu qu’un gars fuyait les policiers en voiture à une vitesse folle. Tout ça a commencé à Lachine pour finir à Ste-Dorothée, Laval. Conclusion, des millions de km/h au-dessus de la limite (genre 130 dans une zone de 50), 4-5 chars frappés en route (dont un char de police) pour finir avec un face-à-face dans une courbe. Il a fini dans une cour avant d’un bungalow lavalesque. Son dossier était lourd et sa seule option (lorsque les deux fils se sont touchés) était de fuir.

fuite-01

fuite-02

fuite-03

Une Réponse to “Constat”

  1. C’est ce qu’on appelle se faire pogner les culottes baisées… lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :