Manifestation Vs. Spontanéité

Me semble qu’une manifestation doit être le résultat d’un trop-plein, d’un ras-le-bol ou d’une fatigue face à l’injustice. Non? Les manifestations aujourd’hui doivent être signalées aux autorités, le parcours doit être défini, l’heure doit être donnée.

-Ben, on a pensé faire notre manif le 13 à 15h.

-Ah non, le 13, c’est la manif contre les condos sur piltotis

-Bon, alors le 20?

-Non, le jour est pris pour une gang qui sont pour la libération d’un gars qui est en prison mais dans un pays dont je ne me souviens plus du nom. Mais je n’en avais jamais entendu parlé. Ils ne seront pas beaucoup, vous pouvez prendre une chance le 20.

-Allons-y pour le 20 dans le coin de la place du Canada.

-Non, c’est justement là que la gang pour le prisonnier vont manifester…

-Bon, le parc Émilie-Gamelin d’abord, comme d’habitude, l’heure, c’tu correct?

N’empêche que donner son itinéraire et le but de sa manif évitent certaines choses. Genre qu’au moins 200 policiers ne seront pas appelés à travailler ce jour-là. Pas besoin de mettre 2 hélicoptères dans les airs. Pas besoin de placarder les vitres des commerces.

brutalite-policiere-22

brutalite-policiere-29

brutalite-policiere-12

brutalite-policiere-031

Aujourd’hui, Ô date sacrée du 15 mars qui est donc contre la brutalité policière, seul l’endroit du rassemblement était connu, le reste a été improvisé. Ce que ça donne? Un free for all assez intense où finalement, on craint autant les manifestants que la police. D’un côté, des roches, des briques et des légumes (!) passaient au-dessus de nos têtes. De l’autre, on sent la steam embuer la visière de l’anti-émeute et quand ils décident de foncer dans le tas, que tu sois manifestant, simple badaud ou photographe de presse, tu es dans le tas et ils foncent dedans ne faisant aucune discrimination.

brutalite-policiere-17

brutalite-policiere-09

brutalite-policiere-16

Un beau bordel. Une improvisation du moment. Une vraie manifestation spontanée? Non, pas vraiment, elle revient tous les 15 mars pour avoir quelques heures en ville où c’est la loi de la jungle.

8 Réponses to “Manifestation Vs. Spontanéité”

  1. Cette année encore j’y étais. Je n’ai pas toffé jusqu’à la fin, où ça devient du simple suicide. Mais je suis vraiment déçu du fait que certains manifestants se sont mis à lancer des projectiles avant même que les policiers ne se mettent à faire chier. Ainsi ces derniers peuvent vraiment dire, pour une fois, que ce sont les manifestants qui ont commencé. Et c’est la cause, toujours plus d’actualité, qui perd de sa crédibilité… s’il lui en reste.

    Mes camarades manifestants me désolent, par bouts…

    Ceci étant dit, puisqu’on traite ici de tes photos, mes favorites sont incontestablement la première et la septième. La première car elle véhicule (sans mauvais jeu de mot) très bien la colère que ressentent les manifestants du 15 mars à l’endroit de la police. La septième, juste trop intense! On pourrait toutefois la croire posée, dans le genre des photos de guerre de Reuters.

  2. francoisroy Says:

    J’avoue que j’étais tanné à un moment donné, faudrait que je fasse un Google Maps pour calculer le nombre de kilomètres couru en ville. J’étais toujours 5 minutes en retard sur le peloton à un moment donné. Et ce, pendant une heure, une heure et demie.

  3. Très belles photos. J’aime particulièrement celle où un homme semble danser dans les gaz lacrymogènes. Vraiment étrange qu’on ait seulement permis à une manifestation sans permis d’avoir lieu. À mon avis, cet événement vit sa dernière année sous cette forme.

  4. Franck j’ai googler sur maps et j’ai fait 7.4km…

  5. slavallee Says:

    J’y étais aussi: beaucoup de marche (et de course) effectivement! Le fait de ne pas avoir d’itinéraire a compliqué encore plus les choses lorsque les manifestants se sont retrouvés sur Ste-Catherine, parmi les voitures, jusqu’à la Place des Arts. Ça devenait dangereux pour les passants qui s’y trouvaient!

    Cela dit, très belles photos! J’aime bien la première!

  6. onclebob Says:

    Hé le jeune . Arrête de chialer passe que t’as couru une couple de kilomètres encombré de ton lourd équipement .
    T’es une belle jeunesse de 30 quelques années, pas un vieux mon oncle souffreteux de 50 quelques . Fa que ta yeule pi cours calvasse !
    Soit dit en passant : T’as fait d’la crisse de belle ouvrage .

  7. beau travail en tout cas.

  8. Yves Claudé Says:

    Match Inamical annuel entre le SPVM et les Manifesteurs (15 mars 2010)

    Je suis arrivé tout à fait par hasard sur les lieux de cet événement, car j’avais un billet pour le match des Redskins contre les Alouettes au Stade Olympique, mais je m’étais trompé de date … J’ai quand même assisté à un bon match : http://www.bit.ly/aUTRfY

    Yves Claudé – sociologue – humoriste incompris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :