Grand corps malade

J’étais heureux de couvrir le show de Grand corps malade, alias le grand maître du slam francophone. J’étais curieux de découvrir à quoi ça ressemblait. Très impressionné je fus. Au début. il fait une blague disant que la différence entre slammers et rappers est que les slammers, eux, sont allés à l’école. En écoutant les textes insérés très serrés dans un rythme des plus rapides, il a peut-être raison finalement.

Ce texte a été écrit à une main devant un fils attentif.

Une Réponse to “Grand corps malade”

  1. Cher père gardant une main attentive sur son bien aimé fiston, pendant que de l’autre il nous gratifie de son oeuvre, je me permet de rajouter ceci . Je connais Grand corps malade via Rédio Caneda et évidemment qu’à mon oreille de vieux rocker , ça sonne drôle . Mais à défaut d’harmonie, je sais apprécier l’intelligence du propos et y trouve même un certain intérêt musical . Pas « rap » avec cinquante cennes nouaires, c’est sûr ! Heureux qu’un gars crédible comme Grand corps malade profère tout haut ce que je pensais tout bas : Les rapeurs sont pour la plupart des crétins ignares . …Sti qu’ça fait du bien ! Merci François . P.S.-Je te livre tout ça en écoutant Guns n’ Roses . Eux-autres, ils savent c’est quoi livrer des paroles qui ont de l’allure tout en accompagnant celles-ci de bonne musique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :