L’art de se crotter

Il y a eu un glissement de terrain dans le coin de l’Épiphanie hier soir. (j’entame une longue parenthèse, mais me semble qu’il y a toujours des glissements de terrain dans ce coin, on finit toujours par couvrir ce genre d’événement où des citoyens sont complètement surpris de ce que leur réservait la nature. Plus jeune, j’ai joué au chic golf Montcalm avec mon oncle Yvan, toujours situé à l’Épiphanie. Ce terrain a vu son parcours se changer par les glissements et si ma mémoire est bonne, la construction d’un neuf trous supplémentaire a été retardée. À cause de quoi? Bonne réponse, un glissement de terrain. Je ferme la parenthèse.) Mais voilà qu’une fois sur place, les pompiers refusent catégoriquement que je m’approche de la maison qui a perdu sa cour arrière. Alors, je scrute, marche, me penche et rampe presque pour trouver un angle qui pourrait me donner la photo du sujet principal. Impossible.

Impossible sauf si, selon une estimation bien sommaire, quelques deux cents pas me séparent de l’éboulement par la voie du bois dense au bout du ruban qui sert de limite au périmètre. Après deux minutes de sacrage parce que je me fais piquer par les moustiques pis que j’haïs ça marcher dans le bois, j’entends des bruits de branches derrière. Me croyant pris au piège, je me retourne pour voir deux voisins qui s’amenaient vers moi. ils voulaient voir si leurs terrains étaient les prochains. Safe! Ça a donné ça!

Citoyen propre parce qu'habile!

Mais ça m’a valu un glissement de photographe dans la vase pour me rendre là. C’était ma première assignation, j’ai dû ensuite travaillé crotté toute la journée, avec mes souliers crottés, mes jeans crottés et une caméra crottée. Trop occupé à sacrer, je n’ai pas pensé prendre une photo de mon moi crotté…

6 Réponses to “L’art de se crotter”

  1. Oncle Bob Says:

    Une photo de toi crotté ? Qu’est-ce que ça aurait pu changer ? Maudit pouilleux aux jeans pleins de trous (voir sur ce site la page du 30 juillet)

  2. francoisroy Says:

    Cesse de me complexer Oncle Bob, tu vois, quand je parlais des bruits de branches, j’hésitais entre « crunch crunch » ou « crack crack »! Maintenant tu attaques mes vêtements. Avec ton regard vieux-jeu, je sais que: « voyons, il ne s’est pas rasé pour travailler » s’en vient comme commentaire. J’ai peur.

  3. francoisroy Says:

    ..et mes jeans pleins de trous sont mes jeans d’été, ok? Je vais les mettre demain juste pour t’imaginer outré de le savoir. Faut bin que quelqu’un te réponde des fois, non? Moi aussi je t’aime.

  4. francoisroy Says:

    Pour conclure, je ne savais pas que j’avais failli avoir une tante Flagella, kinky Bob!

  5. Oncle Bob Says:

    ô impétueux neveu , ne savais tu pas qu’en moi sommeille un Elvis Gratton . Pardonne moi de t’avoir froissé par mes commentaires vestimentaires. Beau joueur , je confesse avoir déjà porté des bas blancs dans mes sandales . Voilà , on est quitte . Cessons donc de se chamailler avec les trous dans tes jeans de jeune pour discuter du trou de L’Épiphanie qui t’a rendu crotté . J’ai constaté en lisant ma bonne vieille Presse en bon papier recyclé une navrante absence de trou de L’Épiphanie . Ton boss n’a pas aimé ton trou ? Explications SVP. Quant à cette Flagella ,ce ne fût que l’histoire d’un soir . J’ai coupé court à nos ébats quand à la faveur d’une lumière allumée pour fumer la traditionnelle cigarette post cochonneries j’ai constaté que cette pourtant bonne fouetteuse serait devenue  »ton oncle ».Voilà ! 2 confessions pour le prix d’une .

  6. francoisroy Says:

    Non, en effet, le trou s’est fait scooper par deux autres nouvelles, celle de Pat et de Pichette, c’est ça un journal, la nouvelle change rapidement. Tu peux te contenter de mon blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :