C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle (2)

Inspiré par le « post » de mon collègue Alain Décarie, moi aussi j’ai eu du mal à digérer la totale inutilité du défilé de clôture du festival JPR. En fait, pour attirer les gens dans les rues durant les festivals, on les gave de choses gratuites de très pauvre qualité culturelle. Et la qualité laisse sa place à la quantité, le résultat est d’un ennui mortel et toujours en retard sur leur horaire laissant ainsi parents et enfants sur le trottoir à attendre la parade jusqu’à des 23hres passées. Combien de défilés y a-t-il eu durant ce festival de la farce? Au moins 2 de trop. Tout ça pour ça quoi!

4 Réponses to “C’est pas parce qu’on rit que c’est drôle (2)”

  1. Tres vrai, la parade des jumeaux, qui reviens sur lui-meme chemin, alors les gens qui l’ont vu, rentre dans les gens qui attends la parade sur l’autre coin de rue. une belle Boucle.

  2. Vous avez très certainement raison sur le fond, mais vous en faites très certainement de belles photos tout de même, bravo!

  3. […] collègue François Roy en a pensé à peu près la même […]

  4. Lucy fer Says:

    Très belles photos effectivement… Mais pourquoi tant de négativisme? J’aime ce genre de spectacle et ne suis pas la seule… laissez au peuple l’occasion de rêver de temps en temps, ce n’est pas si fréquent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :