Triste abandon

J’ai visité, hier, une aile complète des soins intensifs de l’hôpital Notre-Dame, laissée à l’abandon.  Depuis le 9 avril, faute d’infirmières, une dizaine de lits sont vides, l’endroit est désert et plongé dans le noir.  Ce qui était particulier, c’est que tout était en place tel que laissé la veille, le 8 avril.  Les ordinateurs étaient encore en marche, des crayons laissés sur le coin des bureaux, des serviettes sur des chaises, sur des lits et même un menu du Palais Montcalm traînait.  Comme s’il y avait eu un feu et que tout le personnel avait fuit.  Triste paysage sachant la situation des hôpitaux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :